la phytothérapie énergétique par les triplex, les champignons, l'aromathérapie
Err

Les aventures de Fabien le Triathlète

Avec le DYNAMIX
Notre triathlète (course vélo natation), après avoir fait une cure de Dynamix, se lance dans la course VTT la plus dure de France : le Roc d’Azur version XL 83 km dans le massif de l’Estérel pour 3000 m de dénivelé positif.

Voici son témoignage :

« Nous étions 3000 participants, dont 150 pros (qui partent 15mn avant nous) en première ligne. 32 nationalités sont représentées sur la course. Je termine 273ème je ne suis même pas licencié en cyclisme c’est ma seule course VTT de l’année et je fais jeu égale avec les élites 1 et 2 soit les meilleurs cyclistes amateurs français. »

Et voici comment il nous raconte sa préparation avec le Dynamix :

« Je te remercie vraiment pour le Dynamix c’est extraordinaire… J’ai fait toute ma préparation avec 60 ml de produit avant chaque sortie en entrainement. Je n’ai jamais eu un seul coup de barre ni aucune fringale, elle me donne l’énergie suffisante pour enchainer les entrainements avec une bonne récupération.
Je ne pense pas que ça fait aller plus vite par contre ça permet d’être ultra performant à chaque entrainement. Et surtout plus de problèmes intestinaux, dues aux autres boissons énergisantes, j’ai bu une fiole complète 20 mn avant le ROC et aucun souci… Je n’ai bu que de l’eau pendant la course et mangé simplement des dattes et amandes je pense que je suis le seul coureur dans ce cas là…. Performance énorme, le lendemain, j’ai fait sans dossard la course de 40 km juste pour me faire plaisir car le lendemain au lever j’étais encore frais…
Bref très efficace au plan physique, bon pour mon estomac et mes dents car à force de boire des boissons énergisantes classiques, j’attrapais des carries, le seul bémol est que pour les entrainements en soirée il est difficile de dormir ensuite mais c’est un détail. »

Fabien entame ensuite une série de courses à pied au niveau régional (surtout en haute Loire et dans la Loire) sur des distances de 10 à 15 km. Et le voici lancé dans la course de Saint Julien en Chapteuil.

« Je pensais faire une reprise en douceur à Saint Julien en Chapteuil avec le course à pied c’était loupé avec la concurrence du jour…
Je n’avais pas couru depuis décembre 2010 puis opéré de ma pubalgie en février depuis j’avais enchainé les courses de vélo et triathlon.
Ce fut une très bonne course c’est parti sur un rythme d’enfer on était plus de 300 au départ j’ai été prudent je reviens sur la tête de course dés la première côte et on fait course ensemble jusqu’à la dernière descente pleine de cailloux ou pour ne pas trop solliciter mes adducteurs je laisse partir. On m’avait annoncé une grosse côte à la fin ou je pensais revenir finalement elle n’était pas très longue. Je termine 5ème à 1mn 20 s de la gagne et à 30s du 3ème et quatrième.

Les sensations ont été parfaites… J’ai pris une fiole complète de Dynamix… Habituellement je fais toujours un passage à vide en course comme beaucoup de coureurs ou je me demande ce que je fous là et pourquoi je fais autant de mal à mon petit corps… Là j’ai pris du plaisir de A à Z. Puis habituellement car je ne suis pas du style à en garder sous le pied je suis incapable de faire du sport le lendemain là j’ai roulé trois heure en VTT avec un pote très costaud. Ca me donne des envies de course à étapes grâce à l’optimisation de la récup que m’apporte la potion… »

Puis Fabien insiste sur les facultés de cette boisson à maintenir un effort soutenu sans passage à vide, à optimiser la récupération mais aussi à supprimer toute ces intolérances digestives.

« Quand je les voyais prendre leur poudre ultra sucrée avant le départ je me disais que j’avais énormément de chance de vous avoir rencontré. Je vais maintenant essayer d’aller en chercher les limites en séance puis en course en faisant un départ trop rapide et voir si ça me permet de l’encaisser ou si je saute ... »

Le 11 novembre 2011, Fabien participe au 10km de Bonson. Il a horreur de ces courses plates mais vu la forme du moment grâce à la potion, il veut se mesurer à cette course… et voici ce que cela a donné :

« La potion aura servi deux fois ce week-end, tout d’abord j'ai fait comme prévu les 10k600 de Bonson et c'est un truc de dingue cette course car on était 1400 au départ avec des gens de toute la France. J'ai testé, comme je te le disais, les limites de la potion et je suis parti non pas dans le paquet mais comme une brute. Je n'ai eu aucun passage à vide, ce fut très dur, mais j'ai réussi à serrer les dents sans lâcher mon allure et à finir en 14ème position dans une course d'homme et le plus fort est que je gagne mon sprint avec le quinzième, chose assez rare, et qui prouve que j'avais les ressources nécessaires… Ce qui m'encourage pour la suite. Un autre avantage de la boisson est vraiment la faculté à réveiller l'organisme et l'esprit car je me suis levé tôt pour manger car départ à 9h et peu dormi car la veille pesé des mes boxeurs (explication ci dessous). Et dés que j'ai pris la boisson une demi-heure plus tard j'étais super frais. Je me dis que pour les courses nocturnes type Sainté Lyon elle présente encore un avantage supplémentaire sur les autres boissons… »

Mais Fabien ne fait pas que de la course à pied ou en vélo, il manage également une équipe de boxeurs et le samedi soir du 12 novembre était une soirée très importante. Voici ce qu’il nous en dit :

« Mon pro, Lyes Chaibi, je lui ai fait tester la potion et il a fait un énorme combat, je savais qu'il serait prêt techniquement mais physiquement il n'a absolument pas flanché, bref, le Dynamix et Lyes Chaibi ont pris leur billet pour la finale du championnat de France pro. A mon avis je vais être obligé de lui en redonner pour la finale... »

Cette fameuse finale a vu, le 17 décembre 2011 à Vaux en Velin, la victoire de Lyes Chaibi aux points, sans aucune contestation possible, face à un adversaire valeureux et dur au mal…
Commandes à AEMN, 4 rue du Grand Gonnet
42000 Saint Etienne

Renseignements techniques et commerciaux : 06 83 34 84 76